20 juin 2008 7 Commentaires

Transition

Personne ne m’a jamais traité de fluorique, et bien heureusement, car jusqu’à présent, je n’aurais pas su qu’on me faisait un affront. Je plains tous les fluoriques, ça ne doit pas être drôle. Surtout quand ils croisent un homéopathe.

Car le souci est bien là, le médecin auquel je succède dans 10 jours (mopral, mon amour, ne t’éloigne pas!), est homéopathe, et moi pas, comme vous l’aurez compris. J’essaye autant que possible de ne jamais me laisser emporter par les facilités du préjugé, et j’avais d’ailleurs un avis plutôt ouvert concernant l’homéopathie malgré l’enseignement inexistant sur son principe même en faculté de médecine. Je me disais que c’était probablement une alternative à tous ces traitements parfois un peu agressifs qu’on donne par dépit contre les petits bobos qui mettent du temps à disparaître tout seuls.

Maintenant qu’il m’explique comment ça marche, j’ai vraiment l’impression qu’on me prend pour un con, ou qu’on essaye de me faire rentrer dans une secte.

Et commençons par le commencement, que suis-je moi, pour les homéopâteux? J’ai la prétention de me considérer un peu comme un cérébral, un minimum quoi, mais ça ne m’empêche pas d’être bon vivant et de prendre du poids facilement. Alors phosphorique ou carbonique? En tous cas, pas fluorique, malgré ma scoliose à l’affût, je ne suis pas un tordu, et puis j’ai déjà du mal à choisir entre les deux premiers, alors s’il vous plaît, je vous en prie.

Et faut-il croire que l’arnica à « hautes doses » puisse être efficace aussi contre les traumatismes psychologiques (pour limiter les bleus à l’âme)?

Et qu’on peut encore se débarrasser de la dépression, des acouphènes, des dysménorrhées, de la constipation, à coup d’ignatia (« grand régulateur neurovégétatif ») ?

Peut être n’est-il pas un très bon pédagogue, peut être n’ai-je pas bien compris son message, mais sa façon d’expliquer les symptômes et leur résolution par ses granules me font penser à la médecine des pièces de Molière.

Et quand il donne de l’ibuprofène larga manu, au long cours, je le vois utiliser les mêmes ficelles pour expliquer aux patients que c’est un bon produit, pas trop fort, et que ça va bien les soulager, allez, 4 granules d’ibuprofène 400 CH 3 fois par jour pendant 3 mois, vos reins et votre estomac n’en reviendront pas!

Ça promet quelques mois de bonheur pour que j’arrive à les convaincre de tous se mettre au prozac et au lexomil, qui représentent sans contestation la panacée à tous les maux du XXIe siècle!

 

7 Réponses à “Transition”

  1. Hérisson 20 juin 2008 à 11:36 #

    Effectivement on n’a aucun (r)enseignement sur l’homéopathie en fac, et je ne me permets donc même pas de juger du bien-fondé ou non de cette méthode. Par contre en ce qui concerne ton confrère, l’association granules-qui-font pas d’effets secondaires et AINS à volonté, ça me fait un peu rire (jaune)…. Bon courage pour l’installation en tout cas, et pour toutes ces futures alliances thérapeutiques à nouer!!

  2. david vincent 26 juin 2008 à 8:54 #

    Je n’y crois pas beaucoup non plus en l’homéopathie, du moins pour moi. Mais des tas de gens sont très heureux avec, et c’est sans effets secondaires, et ça c’est le plus important!
    Ca obéit au premier point du serment d’hippocrate « primum non nocere ». Et si c’est accompagné de la conviction inébranlable du médecin en sus, quel produit miracle!
    Il faut défendre l’homéopathie, ne serait-ce que pour ça.
    allez, un petit effort, un peut d’arnica, de gelsemium, de passiflora, ça ne coûte pas bien cher en plus à la Sécu et les patients sont contents.
    PS: on m’a aussi classé fluorique. en fait il faut comprendre cela comme: si vous allez mal, vous répondrez plus à ces critères, si vous allez bien, ils sont fortement estompés.

  3. Margot 29 juin 2008 à 11:53 #

    Un bon effet placebo l’homéopathie … ma mère m’en gavait quand j’étais petite et je n’y ai jamais cru mais comme elle en était convaincu … maintenant, je suis médecin et je n’y crois toujours pas !
    Par contre dire IBUPROFENE 400 ch pour faire comme si, ça aussi c’était de l’homéopathie, ça me fait vraiment grincer des dents !

  4. généraliste-blues 3 juillet 2008 à 9:26 #

    Moi aussi j’ai parfois l’impression de parler à des gourous….
    Moi aussi je trouve l’effet placebo de ces traitements assez intéressant à exploiter. Mais personnellement j’arrive pas à les prescrire avec conviction. Je peux pas. J’arrive pas à prendre l’aire inspiré et à paraitre convaincue que ça marche…

  5. Eve 26 septembre 2008 à 15:26 #

    Moi je suis phosphorique.. pour info :)
    Je ne suis pas médecin, loin de là, mais placébo ou pas, l’homéopathie fonctionne, en tout cas, dans pas mal de cas.( peut-être ne suis-je tombée que sur de bons exemples)
    J’avais fait tous les dermato du coin et mon acné revenait toujours : petites semaines de granulés et hop, plus rien.
    Un amie a été guérie d’une pancréatite avec de l’homéopathie, une autre de verrues utérines….

    Bon je ne veux offenser personne..juste témoigner…donc pas de foudres d’Hippocrate s’il vous plait ..

  6. ferrand 31 janvier 2010 à 20:13 #

    bonjour eve
    souffrant d une pancreatite depuis 3 semaines; hospitalisation; examen en tout genre; analyse de sang disant que je suis gueri; mais la douleur est toujours la; alors medicaments a base de morphine et d opium
    alors peux tu m indiquer les medicaments homéopathiques a prendre
    merci

  7. Brissonnet 13 octobre 2010 à 11:32 #

    Bonjour
    Je viens de tomber tout à fait par hasard sur votre blog et cette page « transition » m’a évidemment enchanté.
    J’ai lu d’autres pages que j’ai aussi beaucoup appréciées.
    Si tous les médecins vous ressemblaient…
    Si vous voulez plus de renseignement sur l’homéopathie et autres pseudo-médecines, « heureusement » pas enseignèes en fac de médecine, venez chez moi: http://pseudo-médecines.org
    Je place votre blog en lien sur le mien.
    J’espère votre visite!


Laisser un commentaire

Intervalle - formation - mo... |
Action contre le dopage |
Bien -être attitude |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Thérapeute multi référentiel
| DOUCEMENT LA MEMOIRE S'...
| pharmacieenligne