17 juillet 2010 1 Commentaire

De l’égalité des professions de santé

On m’a cru mort.

Finalement non, c’est l’autre.

 

Pour info, je me suis installé dans une petite ville de 5000 habitants, où se trouvait déjà un Dr Sachs, le dentiste. Alors évidemment, quand je suis arrivé, 85% de mes consultations se terminaient par la petite question, « mais au fait, vous avez un lien de parenté avec le dentiste? ». J’en avais fini par imaginer mettre un écriteau derrière mon bureau pour ne plus avoir à répondre « Non, je ne suis pas de la famille du dentiste! »

Et puis ça s’est tassé. L’information est passée. « Non, j’y sais, c’est lui qui m’y a dit, y sont de la même région mais pas de la même famille ». Probablement qu’on lui a posé pas mal la question aussi, de savoir si le nouveau médecin était son cousin ou son neveu.

Par solidarité sachsienne, il est devenu mon dentiste. Un petit pas vers la connivence, on parlait du pays, celui dont tous les Sachs sont originaires. Il m’était plutôt sympathique, d’autant plus que je n’ai pas trop de soins douloureux à faire ces dernières années.

Cette semaine, il est mort dans un accident. Brutalement.

Dans une petite ville, avec seulement 3 dentistes, ça a vite fait le tour, comme une trainée de poudre. « Tu sais que le Dr Sachs est mort dans un accident?

-Nooon!

-Ah oui mais attention, pas le médecin, le dentiste!

-Aaaah! »

Hier, j’en ai au moins 10 des patients qui m’ont dit le coup au coeur que ça leur a fait d’apprendre ma mort, jusqu’à ce qu’on leur dise que non, c’était le dentiste.

On s’est tous posé la question de savoir s’il y aurait du monde à notre enterrement. Je ne pensais pas un jour détourner la compassion d’un autre.

Quand j’ai une question gênante et récurrente, j’essaye de trouver une petite phrase pour dédramatiser, un peu ironique souvent. Tous ceux qui m’ont dit avoir été rassuré d’apprendre que ce n’était « que le dentiste » qui était mort, je n’ai pas trop su quoi leur dire.

« Ne vous inquiétez pas, c’est pas moi, c’est l’autre, ce n’est pas si grave!

Allez, on s’en remettra, les dentistes on en a pas autant besoin que d’un médecin!

De toutes façons, il y avait un Dr Sachs de trop dans cette ville!

Une petite pensée pour lui tout de même, en attendant que tout le monde soit au courant.

Une réponse à “De l’égalité des professions de santé”

  1. dameraoul 20 juillet 2010 à 22:32 #

    putain de merde !!! heureusement que je lis pas les nouvelles locales ! sinon j’aurais flipé ma race !

    Dernière publication sur Dame Raoul : Résurrection


Intervalle - formation - mo... |
Action contre le dopage |
Bien -être attitude |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Thérapeute multi référentiel
| DOUCEMENT LA MEMOIRE S'...
| pharmacieenligne